© 2015 by Benjamin MAYEUX. Proudly created with Wix.com

  • Facebook App Icon

Un point sur la Préparation Mentale

Interview de Février 2014 dans le cadre du DEPM de Perf In Sport

 

Revenons aujourd’hui avec Benjamin Mayeux sur le diplôme de Préparation Mentale dont la 3e session a eu lieu la semaine dernière à Clairefontaine.

 

Pouvez-vous faire un descriptif de la formation en préparation mentale ?

Bien que le mental ait toujours eu un rôle prépondérant dans le sport, cela ne fait que quelques années que son impact est reconnu à sa juste valeur.  Il permet de concrétiser tout le travail fait en amont (technique, tactique, physique). Le mental seul ne mènera pas à la victoire, par contre, ce qui est sûr, c’est que si les 3 piliers cités ci-avant ont été bien travaillés, au final, c’est la « tête » qui fera la différence.

L’objectif de cette formation est d’Acquérir et Maîtriser les méthodes et les techniques de la préparation mentale pour le suivi des sportifs et des staffs de haut niveau
Le programme se déroule en 4  « week-ends »  ayant chacun des thématiques bien spécifiques.

Le 1er définit ce qu’est un Préparateur Mental : ses rôles, missions, son cadre d’intervention, la planification des séances ;  mais également comment mettre en place un début de prise en charge (contact, présentation, entretiens, tests….)

Le 2ème est principalement axé sur l’apport d’outils concrets permettant de travailler avec des sportifs en individuel. L’objectif est de découvrir ces outils, mais également de les mettre en pratique (relaxation, imagerie, PNL…)

Le 3ème week-end se focalise sur la mise en place de la préparation mentale pour des sports collectifs (cohésion de groupe, leadership…).

Enfin, le 4ème  va permettre de faire une synthèse des outils et démarches abordés, mais également d’apporter de nouvelles méthodes afin de gérer des situations plus spécifiques (gestion du mental sur une journée de combats, lors d’une compétition très longue comme en voile….)

A qui est destinée cette formation ?

Cette formation est destinée à différents types de publics :

  • à toute personne souhaitant devenir Préparateur Mental Sportif

  • aux entraineurs, préparateurs physiques, cadres techniques, kinésithérapeutes…. qui ont envie d’approcher le sport d’une autre manière, en découvrant des outils qui les feront réfléchir sur eux-mêmes, et qu’ils pourront réinvestir dans leur pratique.

  • à toute personne s’intéressant au mental, son champ d’action et son impact ;  en recherche de nouvelles compétences dans le cadre de leurs pratiques professionnelles : enseignants, formateurs, coachs, sophrologues, psychologues …

Quel est le point fort de cette formation, sa valeur ajoutée ?

A vrai dire, cette formation comporte 3 points forts, et je ne saurai dire lequel est le plus important :

  • tout d’abord, nous nous basons beaucoup sur le vécu des stagiaires, et essayons de rendre cette formation la plus concrète possible et adaptée à leurs quotidiens

  • ensuite, cette formation se veut pratique, ludique et réflexive. Les stagiaires sont invités à mettre en pratique les outils découverts et à échanger sur leur vécu en passant par différents rôles (préparateur mental, sportif, observateur…)

  • enfin, et surtout, la qualité et le profil  des intervenants, qui nous apportent une quantité de connaissances et la richesse de leurs expériences professionnelles (souvent internationales)

(J’invite d’ailleurs toutes les personnes intéressées à aller voir le profil  des formateurs pour se faire une idée plus précise)

La formation se déroule en 2 temps :  échanges et pratiques pour 80% du temps, et théorie pour le reste.
La théorie peut être développée et approfondie dans les livres. Un bon préparateur mental n’est pas un théoricien mais quelqu’un qui sait, sur le terrain, s’adapter à la personne qu’il a en face de lui.

Que pouvez-vous dire aux personnes qui hésitent encore à s’inscrire à cette formation ?

Lors de mon arrivée en début d’année, la mission qui m’a était confiée par Alexandre et Mathieu était de donner de nouvelles perspectives au diplôme. Ainsi, le programme a énormément changé cette année. A mi-parcours, nous sommes dans des retours plutôt positifs tant par les stagiaires, que par d’anciens qui auraient apprécié ce contenu.

Forts de cette expérience, et dans une logique d’amélioration continue, ce diplôme évoluera en insistant sur tout ce qui fonctionne, en éliminant les quelques petits points négatifs, et en cherchant à être toujours plus prêt du terrain et des évolutions en matière de Préparation Mentale.

 

 

http://www.perfinsport.fr/?p=1979